BIO 18 JUIN | IO EXPÉRIENCE 2022

ALACAIR ENSEMBLE

La troupe de postrigodon bas-canadienne Alaclair Ensemble formée en 2010 est actuellement composée d’Eman, KNLO, Robert Nelson, Claude Bégin et Vlooper. L’ensemble relâche son premier opus 4,99 en juin 2010. C’est le début d’une Odyssée qui ne laissera personne indifférent…

 2011, 2012 et 2013 cette bande de minces récolte les prix Révélation de l’année et Album Hip-Hop de l’année au GAMIQ avec les albums Les maigres blancs d’Amérique du Noir (2013) et Toute est impossible (2014). Leur album, Les Frères Cueilleurs (2016), a donné naissance au mémorable vidéoclip Ça que c’tait, ayant à ce jour dépassé les 2 millions de vues sur Youtube.

 En 2017, cumulant six nominations à l’ADISQ et cinq au GAMIQ, Alaclair Ensemble reçoit les honneurs pour l’album Les Frères Cueilleurs, se méritant trois Félix au Gala de l’ADISQ dont Vidéoclip de l’année (Ça que c’tait) et Album Hip-Hop de l’année, ainsi que cinq prix Lucien au GAMIQ dont Artiste de l’année et Chanson de l’année. Après le succès de cet album, qui a notamment mené le groupe sur certaines des plus grandes scènes, tant au Québec qu’en Europe, Alaclair Ensemble lance à l’automne 2018 l’album Le sens des paroles sur les planches de l’Impérial Bell et du Club Soda, toutes deux complètes pour l’occasion, ainsi que de La Bellevilloise à Paris. L’album est aussi grandement nommé à l’ADISQ cette année (album de l’année - choix de la critique, album rap, réalisation de disque, arrangements, vidéoclip avec « La famille ») et reçois les Félix d’Album rap de l'année et de Vidéoclip de l'année pour « La famille ».

En novembre 2019, Alaclair Ensemble lance America Vol.2, une nouvelle galette qui atterrira dans le jeu tel une comète. Elle fut créée (écrite) quasiment exclusivement dans leur van de tournée ce qui lui donne un spontané intéressant. Cet ouvrage est en quelques sorte le reflet d'une année rocambolesque durant laquelle ils ont pu immortaliser les grands courants du rap jeu mondial. La même année, Alaclair Ensemble se fait approcher par la ville de Laval afin de promouvoir une meilleure gestion du recyclage auprès des citoyens. En décembre, le groupe crée donc une chanson originale, Mets du respect dans ton bac, accompagnée d’un clip déjanté pour cette campagne de sensibilisation. Le vidéoclip réalisé par Phil Chagnon se retrouve d’ailleurs en nomination pour meilleur vidéoclip de l’année à l’ADISQ 2020. 

Le 30 avril 2020, la troupe envoie que des bonnes vibes à ses fans avec le single QDBV pour apporter un peu de ulmière en cette période de confinement.

RYMZ

Rymz roule sa bosse depuis plus de 10 ans sur la scène hip-hop du Québec. Depuis ses débuts, l’enfant prodige de St-Hyacinthe a toujours réussi à faire parler de lui et attirer les foules. L’auteur-interprète a fait paraître un total de trois albums solos, deux EPs et trois albums collaboratifs, cumulant plus de 50 000 ventes en carrière et plus de 300 spectacles aux quatre coins du Québec et de l’Europe. Gagnant du prix du public au Gala de l’ADISQ en 2018, Rymz a fait la pluie et le beau temps au fil des dernières années avec son style à la fois poétique et agressif. Véritable bête de scène, il est l’un de ces surdoués qui carbure à l’énergie de ses fans et qui livre soir après soir un spectacle comme s’il s’agissait de son dernier. 

Cette capacité à hypnotiser son public avec son énergie contagieuse a permis à Rymz de se produire dans une suite de grands événements et festivals. Son gigantesque spectacle sur la scène Bell des Francofolies de Montréal en juin 2017 devant plus de 20 000 personnes a été l’un des points culminants de sa carrière, mais il ne faudrait pas oublier ses passages remarqués à Osheaga, au FEQ, à MetroMetro, au BeachClub, au FME et même à M pour Montréal, où il avait fait salle comble en novembre 2016.

 

Rymz vient tout juste de faire paraître le premier single de son 4e album prévu pour l'automne 2022. D’ici là, Rymz fera paraître une suite de singles et vidéoclips pour bien alimenter la reprise dans le monde du spectacle.


 

 

NAYA ALI

La rappeuse éthiopienne et basée à Montréal Naya Ali a fait irruption sur la scène hip-hop canadienne en 2017. Elle ne cache pas ses ambitions internationales et se fait rapidement remarquer pour sa personnalité et son flow sans pareil. Depuis la sortie de son premier EP "Higher Self", l'artiste émergente a attiré les regards et l'attention de plusieurs médias et de certains grands noms du hip-hop, même à l'étranger. Avec la sortie de la première partie de son véritable premier album Godspeed : Baptism (Prelude), en mars 2020, Naya Ali fait à nouveau grand bruit et prouve qu'elle n'a rien à envier aux grands noms américains. Intitulé à juste titre Godspeed: Elevated, ce nouveau corpus d'œuvres présente le parcours de la rappeuse depuis son arrivée dans le monde du rap jusqu'à son baptême et maintenant son élévation. Le prélude était son humble introduction à cet univers; de son côté, ce nouveau chapitre témoigne que Naya Ali est une artiste d'exception, pleine de puissance, de bravoure, mais aussi de vulnérabilité. "Godspeed: Elevated" est un album au ton mature qui reconnaît les émotions humaines très réelles qu'elle a vécues au cours des dernières années, de l'enregistrement de ses premières chansons dans son sous-sol aux prestations sur les plus grandes scènes de la province et du pays.

 

ASWELL

Aujourd'hui, Aswell présente son premier EP intitulé SOLO, entièrement produit, mixé et masterisé par ses soins. Rappelant des artistes comme Juice Wrld, The Kid Laroi ou encore Lomepal, cet EP de rap québécois se situe entre le pop rap et l'émo rap. L'artiste utilise ainsi des mélodies et des flows chantés, rendant le projet accessible à un public très large. Le narratif assez introspectif, lui, est majoritairement centré sur des sujets comme l'échec amoureux, le regret et le vide existentiel. Ce premier premier projet officiel ne fait que confirmer le faire qu'Aswell est un artiste authentique, travailleur, confiant mais avec cette part de vulnérabilité qu'on retrouve dans ses textes.